DE LA FRANCE VERS L ALLEMAGNE EN PASSANT PAR LES USA

DE LA FRANCE VERS L ALLEMAGNE EN PASSANT PAR LES USA

4. Oregon (1ère partie): Astoria, Cannon Beach, Portland,Pendleton, Mitchell

trajet en Oregon : Astoria - Cannon Beach- Portland - Pendleton - Mitchell - Eugene - Florence et arrivée en Californie à Crescent City




ASTORIA - CANNON BEACH - PORTLAND

 

Jour 8 : dimanche 17 juillet

 

Pour l'histoire, Astoria a été la 1ère ville de l'ouest des USA créée en 1810. Son nom lui vient du 1er millionnaire américain John Jacob Astor qui y installa son commerce de fourrure.

 

La serveuse du bon restaurant d'hier soir nous a conseillé de prendre l'ancien petit train qui passe devant notre hôtel pour aller au centre-ville où se trouve un marché chaque dimanche. Notre fille reste à l'hôtel pour regarder la finale de la coupe du monde de football féminin entre les USA et le Japon. Elle est à fond pour les USA et pour rien au monde, ne veut manquer ça !

 

 

 

Très belle salle de spectacle datant de 1920 et rénovée en 2002

Autre bâtiment datant des années 20

 

Le marché est assez hétéroclite, ça va du stand de fruits à celui de couteaux fabriqués artisanalement en passant par le stand de gants de cuisine tricotés mains ! On tombe aussi sur un étalage avec du pain très appétissant tenu par ... un jeune français en stage ici !

 

 Une fois de plus le temps nous manque pour aller visiter la ville et ses anciennes maisons et la colonne Astoria car nous ne passons qu'une nuit ici. Nous récupérons notre fille (très déçue car les américaines ont perdu) et nous partons visiter Fort Clatsop, au sud de la ville. C'est une reconstitution du fort construit en 1805 par l'expédition Lewis et Clark.


L'expédition Lewis et Clark (de 1804 à 1806) est la première expédition américaine à traverser les États-Unis à terre jusqu'à la côte Pacifique. Thomas Jefferson, troisième président des États-Unis d'Amérique de 1801 à 1809, avait convaincu le Congrès d'attribuer 2 500 dollars de l'époque au projet.

Meriwether Lewis et William Clark sont les chefs de l'expédition et donneront leur nom à celle-ci. Clark et trente membres partent de Camp Dubois, dans l'actuel Illinois, le 14 mai 1804 et rencontrent Meriwether et dix autres membres du groupe à Saint Louis dans le Missouri. L'expédition atteint l'océan Pacifique en 1805. Le voyage de retour commence le 23 mars 1806 et s'achève le 23 septembre de la même année.

Le succès de l'expédition est dû en grande partie à la présence de Sacagawea, guide et interprète shoshone. Malgré les dangers durant le voyage (rapides du Missouri, faim, froid, attaques d'ours, hostilité des Amérindiens), il n'y eut qu'un seul mort. (Wikipédia)

 

 Un retraité nous montre comment faire du feu

Le fort est tout petit

 

Notre route continue vers Cannon Beach et son rocher gigantesque (Haystack Rock)sur la plage. J'en avais vu pas mal de photos sous le coucher du soleil avant de partir mais je ne m'attendais pas à  ce qu'il soit aussi gigantesque. C'est un havre pour les oiseaux.

 


 

c'est encore loupé pour le coucher de soleil !

 

 

Tout le long de la Côte, on nous rappelle que le danger est là. J'avais vu un reportage à la télé, quelques semaines avant de partir, montrant un tsunami simulé  avec toutes ses conséquences catastrophiques dans la région. Pas rassurant !

 

Nous reprenons la route vers Portland où nous dormirons 2 nuits.

 

Jour 9 : lundi 18 juillet

 

A Portland, il y a pas moins de 11  ponts traversant Willamette River et permettant d'accéder au centre-ville plus 3 autres traversant la Columbia River! La ville est surnommée "Bridgetown"

 

 Broadway bridge datant de 1913

Steel Bridge, sur 2 étages, reconstruit en 1912 et remplaçant le précédent datant de 1888

 

Nous traversons donc le Broadway Bridge pour notre 1er arrêt dans la ville, à la librairie Powell's, la plus grande du monde parait-il (les américains sont très forts pour ça !) avec plus de 1 million de livres. Chacun part dans la section qui l'intéresse quand je vois un panneau indiquant que les enfants de moins de 10 ans  doivent rester sous la surveillance des parents. Inconscients que nous sommes ! La librairie est tellement immense qu'on peut facilement tourner et retourner et se perdre ! Finalement, je vous rassure, c'était pas si dramatique, on a retrouvé notre petit.

 

 

On reprend la voiture pour aller visiter le "World Forestry Center" qui se trouve sur une colline à côté du zoo, du musée des enfants, du jardin japonais et d'autres choses à voir encore. On y a une belle vue sur Mount Hood au loin avec son sommet encore enneigé.

 

 

 

Chêne pétrifié estimé entre 11 et 25 millions d'années

 

Engin servant à couper les arbres, les tailler et les débiter. Il parait qu'il faut 3 ans d'appentissage pour savoir s'en servir ! On a essayé chacun à notre tour le simulateur de cette machine, bon, c'était pas concluant !


On passe l'après-midi dans un outlet puisque, comme je l'avais indiqué, il n'y a pas de taxes en Oregon : 2 jeans Levi's pour 30 $, si c'est pas une affaire ça ! Sans parler du reste.

Au retour, on passe par le quartier de Nob Hill où se trouvent quelques belles maisons victoriennes.


Le soir, nous mangeons dans notre chambre et allons nous détendre à la piscine.


Une journée seulement pour Portland, finalement, ce n'est pas assez. On n'a pas eu le temps d'aller faire un tour dans le centre, dans la vieille ville, de se promener dans Washington Park ni surtout d'aller à McMinnville où est exposé le "Spruce Goose", le plus grand hydravion jamais construit, conçu par Howard Hugues et qui n'a volé qu'une fois.

http://www.evergreenmuseum.org/the-museum/aircraft-exhibits/the-spruce-goose/

 

 

 

COLUMBIA RIVER et arrivée à PENDLETON

 

Jour 10 : mardi 19 juillet

 

Ce fleuve fait presque 2000 km de longueur et prend sa source dans les montagnes rocheuses au Canada, traverse l'état de Washington et l'Oregon avant de se jeter dans le Pacifique à Astoria.

 

Donc aujourd'hui, pour rouler jusqu'à Pendleton, nous allons suivre le cours du fleuve sur presque 300 km. On s'était réjoui à l'avance car sur une grande partie, on quitte l'autoroute pour suivre l'ancienne route historique, bordée de cascades et on voulait commencer par la visite de Vista House, une maison datant de 1918 et située au-dessus du fleuve avec une vue spectaculaire.

http://vistahouse.com/

 

C'était sans compter la pluie ! Nous ratons la sortie d'autoroute pour Vista House et la suivante étant beaucoup plus loin, nous ne revenons pas car de toute façon, les nuages sont trop bas et la vue certainement compromise. On prend la sortie suivante pour suivre l'historic Columbia River Highway (beaucoup de liens utiles sur ce site) qui nous emmène à Multnomah Falls, l'une des plus hautes cascades des USA avec ses 189m de hauteur. La pluie ne nous gâche pas notre plaisir

 

 

 

 

Par beau temps, il y aurait des tas de balades sympas à faire le long de la route

 

 

Notre prochain arrêt se fait au barrage hydro-électrique de Bonneville. Il y a un visitor center et on peut y voir des saumons remonter le courant.

 

 

 

 

"échelle" à saumons

 

A côté du barrage se trouve une station d'alevinage qui élève des truites, des saumons et des esturgeons. Le plus ancien s'appelle Herman, a plus de 60 ans et fait 3m de long !

 

 

On longe toujours la Columbia River mais en quelques kms la végétation a complètement changé, on est passé des forêts humides à ces talus désséchés, le temps s'éclaircit et on voit enfin un bout de ciel bleu !

 

On continue notre route jusqu'à Pendleton à l'hôtel Oxford Inn, la chambre est superbe. Les enfants ne voulant pas aller au restaurant, ils mangent à l'hôtel et vont à la piscine pendant que nous allons manger chez Hamley's, dans un beau décor western, et on commande un filet de boeuf bien fondant.

 

 

 

 

 

 

 

 

PENDLETON

 

Jour 11 : mercredi 20 juillet

 

La raison essentielle pour laquelle nous sommes venus jusqu'à Pendleton, petite ville de 17000 habitants, c'est que mon mari a découvert il y a quelques années déjà, dans le musée des Indiens de Washington DC, les fameuses couvertures et plaids de Pendleton en laine avec des motifs inspirés des indiens. Donc après concertation, c'est devenu une étape obligatoire ! La ville est aussi très connue pour ses rodéos  (Pendleton roundup) annuels en septembre.

 

J'ai  cherché ce qu'il y avait à voir en dehors de l'usine de lainage et c'est pourquoi on commence la journée à 10h30 par une visite guidée "Underground" (souterraine) de la ville qui dure environ 1h30 ! 

La ville avait dans les années 1900 une importante communauté chinoise obligée de vivre sous terre, leur vie étant en danger quand ils sortaient car ils pouvaient être tués en toute impunité. Ils ont creusé des tunnels sous la ville et vivaient là ! On voit ainsi une laverie, le dortoir et la prison des chinois , une fumerie d'opium, la cave d'un boucher et un saloon au temps de la prohibition . Il y avait également plusieurs "brothels" dont l'un est ouvert à la visite !

 

 

 

Ensuite, nous allons visiter la fameuse usine de laine où nous aurons droit aussi à un tour guidé, assez décevant  finalement car très technique et malgré les casques que nous avons sur les oreilles pour entendre la guide, avec le bruit ambiant, on ne comprendra rien ! La visite est courte et la guide pressée de terminer. Enfin, ce que mari veut !!! (c'est de l'humour chéri !).

On reste raisonnable et on ne craque pas pour une nouvelle couverture, elles sont très belles mais lourdes et prennent de la place.

 

 

 

 

 

Nous sortons de la ville pour aller visiter le musée indien Tamástslikt perdu dans la campagne.

 

 

 

 Vous remarquerez qu'il fait enfin beau et la température est agréable mais on est loin des moyennes habituelles de 30° en juillet.

 

Le soir, nous allons tous manger à nouveau chez Hamley's, le beau restaurant d'hier soir.

 

 

 

PENDLETON - MITCHELL

 

Jour 12 : jeudi 21 juillet

 

Avant de partir de la ville, nous passons au magasin Hamley,  situé à côté du restaurant du même nom où, si vous êtes un cowboy, un vrai, vous trouverez tout pour votre bonheur ( à condition d'avoir un porte-monnaie bien rempli !). Ca va du lasso aux selles qu'ils fabriquent eux-mêmes, en passant par les vêtements, le mobilier, les tableaux et les fusils.

 

 

 

 

4500 $ la selle

 

 

 

 

 J'adore cette lampe décorée de personnages, d'animaux et de tipis

 

Cette fois, nous quittons la ville en direction de Mitchell à travers un paysage de forêts et de montagnes à perte de vue. C'est absolument magnifique et on est pratiquement seuls sur la route.

 

 

 

 

 

 

 

Petite pause à Dayville

 

 

 

 

 

On traverse encore quelques paysages superbes avant d'arriver vers 19h à notre hôtel de Mitchell plutôt un Bed & Breakfast d'ailleurs et délicieusement démodé !  Dommage que la propriétaire ne soit pas plus bavarde. Nous avons 2 chambres pour un prix très modique et une salle de bains avec bagnoire à pieds mais pas de douche.

 

 

 

 

 

 

 

"Oregon Hotel" le seul hotel de Mitchell, environ 200 habitants

 

L'hôtel se situe à droite après le café dans la "business loop" !!! En fait de business, il y a donc l'hôtel de quelques chambres, un café, un commerce, et 2 pompes à essence où le paiement s'effectue dans une cabane de tôle. On a beaucoup aimé cet endroit perdu et la nuit, on a pu profiter du spectacle grandiose des étoiles sans pollution de lumière.

 

 

Très bon hamburger dans ce café. La propriétaire s'est installée ici après avoir tout perdu lors de l'ouragan Katrina de 2005

 

On va se promener dans le village, on voit une biche dans un jardin qui ,effrayée de notre présence ,se sauve en traversant la route devant nous. Puis on va se coucher dans notre vieux lit à ressorts !

 

LA SUITE EST ICI



16/09/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres