DE LA FRANCE VERS L ALLEMAGNE EN PASSANT PAR LES USA

DE LA FRANCE VERS L ALLEMAGNE EN PASSANT PAR LES USA

2. L'Etat de Washington : Seattle et ses environs

Article précédent ici : "Présentation du voyage"

 

 

 

Les photos peuvent être vues en grand en cliquant dessus et en les faisant défiler

 

 

Voici la 1ère partie du trajet :

 

Seattle - Port Angeles - Forks - Kalaloch - Astoria

 

 

Plan interactif

 

 

SEATLLE

Jour 1 : dimanche 10 juillet


Ca y est, le grand jour est enfin arrivé après 10 mois d'attente, les billets d'avion ayant été achetés en octobre déjà ! Nous voilà fin prêts après quelques frayeurs tout de même : 2 passeports enfants périmés alors qu'ils n'avaient que 3 ans (les passeports!) mais heureusement vus à temps.

 

Départ pour Seattle en passant par Londres avec British Airways. Après un déjeuner bien lointain, 9h de vol et 3 films plus tard,  nous atterrissons  enfin à Seattle non sans avoir pu admirer les montagnes aux sommets encore enneigés et la skyline.

Nous attendons que tout le monde sorte de l'avion car mon mari a demandé à ce que nous puissions visiter le cockpit (si, si c'est possible quand l'avion a atterri). Il s'agit d'un Boeing 747,  il faut monter un escalier et passer par les 1 ères classes pour arriver au cockpit. Finalement assez petit, compte tenu de la taille de l'avion, je voyais ça plus grand moi !

 

Après avoir récupéré nos bagages immédiatement, vu que nous étions les derniers et que l'aéroport de Seattle n'est pas gigantesque, nous attendons à peine 15mn avant de nous retrouver devant l'agent d'immigration, jeune, sympa et faisant de l'humour !

Mais qu'est ce qui s'est passé ??? Jusqu'à présent, les agents étaient toujours aimables comme des portes de prison et voilà que celui-ci blague. A notre petit dernier, pour qu'il ne soit pas en reste, il lui demande de mettre ses doigts pour la prise d'empreintes et ensuite son nez !!! Bref après cette 1ère rencontre avec un Seattleite (eh oui, ça s'appelle comme ça) super sympa, la suite ne peut que bien se passer.

 

 Ensuite, nous récupérons notre voiture de location, une Chevrolet Equinoxe flambant neuve, même pas besoin de prendre une navette pour aller chez le loueur car tout se trouve à portée de main. Ca a du bon quand même les petits aéroports !

 

Elle est encore rutilante mais ça ne durera pas !

 


 

On longe les gratte-ciel de Downtown, le ciel est bleu et non, il ne pleut pas tout le temps à Seattle !

 

 

Le GPS nous mène sans encombres à notre hôtel situé à 5mn à pied de la fameuse Space Needdle. Il est 18h ici mais 3h du matin pour nous et Maxi, qui n'a pas fermé l'oeil du voyage, veut encore absolument aller à la piscine. Qu'à cela ne tienne, le voilà à sauter dans l'eau en pleine forme. Les autres vont chercher de quoi grignoter au Walgreens d'à côté et hop à 20h tout le monde au lit !

 

 

 

Jour 2 : lundi 11 juillet

 

Comme on s'est couché tôt, on se réveille à 6h30, notre record absolu, marmottes que nous sommes ! J'admire toujours les gens qui se lèvent très tôt à l'affût du lever de soleil !  De toute façon, ca ne durera pas, on reprendra vite nos vieilles habitudes: couchés tard, levés tard.

On est en pleine forme et le décalage horaire est bien  absorbé.

J'avais lu que les bus circulaient gratuitement dans le centre-ville et je vous le demande: où existe-t-il un service gratuit aux USA ? Eh bien à Seattle ! L'arrêt se trouve à quelques minutes à pied de l'hôtel et le bus nous emmène à Pike Market. Nous avons eu à faire à un chauffeur de bus incroyablement sympa, qui renseignait les gens sans impatience, qui faisait évacuer les places devant quand une personne agée montait et qui attendait qu'elle soit assise avant de démarrer !!!! ET cerise sur le gateau, il a réussi à faire chanter tout le bus. Il a commencé à chanter sur un air très connu et en y mettant des paroles très drôles et a fait enchainer les passagers! Un petit extrait :

 

 

 

 

Je m'attends déjà à croiser le Dr Mc Dreamy (Dr Mammour in french, quel nom, décidemment je préfère l'anglais!) mais non il était à Berlin il y a peu et ma fille a eu la chance d'obtenir une photo avec lui lors de la 1ère de "Transformers (avouez mesdames, vous êtes un peu jalouses là ? Bon, moi aussi car je n'avais pas pu y aller !). Ca fait longtemps déjà que j'admire la ville par la série Grey's Anatomy et elle ne va pas nous décevoir.

Bon tant pis, au lieu de Patrick Dempsey, allons voir les poissonniers !

Pike Place Market est l'un des rares marchés couvert aux USA, il a donc beaucoup de succès auprès des touristes américains et le clou du spectacle, c'est bien sûr le lancer de poissons ! J'avoue que ça met de l'ambiance.

 

 

 

 Sinon, dans les étages inférieurs (il est à flanc de colline), il y a des tas de boutiques hétéroclites, de magie, de vaisselle hongroise, de bonbons, de cartes à collectionner et notre petit dernier découvre avec ravissement des cartes de base-ball (ça nous changera des Pokemon tiens !) et même une boutique où on trouve des scénarios de films, Lorraine tombe en pamoison devant celui de Top Gun, plus une vraie photo du film.

Le libraire est également très sympa et entame la conversation à peine le seuil franchi. On voit que le touriste européen est une espèce rare ici car ici tout le monde nous demandera sans arrêt d'où on vient et pourquoi on est là !

 

 

 

En face du marché se trouve la 1ère boutique et enseigne "Starbucks"  créée ici à Seattle. En tout cas, le créateur a eu une idée de génie car ici en ville, ça pullule de partout et encore plus que partout ailleurs sur le territoire. Et on  comprend ce succès car généralement, le café n'est qu'un jus de chaussettes !

 

 

 

 

A 11h30 déjà, une petite faim se fait sentir, le petit-déjeuner est déjà loin et on choisit un restaurant simple mais avec une très belle vue sur la baie où passent les cargos et les fameux ferries avec une vue magnifique sur la baie et les îles en face.

 

 

 

 

 

 Nous nous promenons encore au centre-ville et décidons de rentrer à pied à notre hôtel. Sur le chemin, on découvre un magasin de surplus militaire et Maxi s'amuse à jouer les costauds

 

 

Vente de petit matériel qui peut toujours servir  !

 

 En rentrant à l'hôtel, pause piscine obligatoire. Le temps est peu couvert et il doit faire dans les 20°,  la piscine est extérieure mais l'eau un peu chauffée, donc notre petit poisson se régale !

 

J'en profite pour lire des dépliants de l'hôtel dont celui qui vante les mérites des restaurants Ivars spécialisé dans le saumon sauvage. En voilà une bonne idée pour ce soir !

L'un de ces restaurants se trouve au bord de Lake Union avec vue sur la Space Needle et c'est celui que nous choisissons.

En arrivant, il y a un genre de self de ce nom en face du parking où on a failli se tromper mais l'entrée du  vrai restaurant se trouve sur le côté et c'est la vraie surprise en poussant la lourde porte de bois.

C'est absolument gigantesque mais tout en bois, donc très chaleureux. Des canoes interminables sont accrochés au mur et la vue est très belle.

Et qui a dit qu'on ne mangeait pas bien aux USA, on a mangé ici le plus fameux saumon jamais mangé avec un délicieux gout de "fumé" et des pâtes faites maison cuites à perfection (ce qui est vraiment exceptionnel !)

 

 

 

 

Nous revenons par les bords du lacs pour chercher les maisons flottantes rendues célèbres par Tom Hanks dans le film "Sleepless à Seattle". Certaines rues donnant sur le lac sont aussi pentues qu'à San Francisco. Finalement, on ne trouvera pas la sienne mais celles-ci sont tout aussi jolies même sous le petit crachin qui tombe maintenant !

 

 

 

 

 

 

Jour 3 : mardi 12 juillet

 

C'est une journée aviation aujourd'hui. On avait réservé il y a longtemps déjà une visite guidée chez Boeing, l'un des plus grands pourvoyeurs d'emplois avec Microsoft ici . Si vous avez déjà lu l'article sur la Floride, vous savez donc qu'on a 2 grands fans d'aviation dans la famille : mon mari et ... ma fille.

Notre RDV est à 11h et commence par un petit film. Notre guide nous emmène ensuite en bus jusqu'aux immenses hangars où nous rentrerons par un sous-sol dont on ne voit pas le bout. Nous avons dû laisser nos téléphones, appareils photos et caméras dans une consigne car il y a interdiction absolue de photographier. Tout contrevenant sera immédiatement ramené à la sortie, ça ne rigole pas !

 

 

Donc, nous voyons ... des avions à divers stades de leur construction dont le tout nouveau 787. Les hangars sont gigantesques et pour se déplacer à l'intérieur, les employés utilisent des vélos. La visite dure environ 1h30 et j'avoue que je ne me souviens plus de tout ce que le guide nous a raconté !!!

 

Certains avions sur le parking ne sont pas encore peints. Boeing attend le paiement intégral de l'avion avant de commencer à le peindre au nom de la compagnie qui l'a acheté.

 

 

Nos 2 futurs pilotes !

 

Il est presque 15h et la faim se fait sérieusement ressentir. On avait repéré un outlet pas trop loin, nous nous y rendons et ce sera une après-midi shopping. On se retient quand même car en Oregon, il n'y a pas de taxes et on en profitera à ce moment là. On va encore faire un tour dans la patrie de Microsoft, Redmond. On tourne en vain pour trouver le visitor center mais c'est une vraie ville et finalement, on renonce.

Pour le retour, l'autoroute est assez saturé et on découvre un système génial que je n'avais jamais vu dans l'est des Usa, le carpool : si vous êtes 2 ou plusieurs personnes dans la voiture, la voie de gauche vous est réservée ! C'est là qu'on se rend compte que la plupart des gens sont seuls dans leur grosse voiture, le bouchon est là et nous, nous les dépassons fièrement ! Et personne ne triche !

 

 

Traversée d'un pont pour rejoindre le centre-ville

 

L'eau est partout autour et dans Seattle, c'est ce qui me plait beaucoup dans cette ville

 

Après un arrêt à l'hôtel, nous décidons de retourner au centre-ville avec le monorail surélevé construit à l'occasion de l'exposition universelle de 1962, en même temps que la Space Needle. Le départ se trouve juste à côté de la tour, le trajet ne fait que 2 kms avec 2 arrêts et il était le monorail le plus rapide du pays.

 

 

 

Les rues sont quasi vides au centre et on trouve difficilement un restaurant ouvert à cette heure tardive, c'est-à-dire 20h45 !!! On se rabat sur un bar qui propose quelques plats pas donnés. En sortant, il n'y a plus un chat dans les rues.

 

 

 

Jour 4 : mercredi 13 juillet

 

On reprend le bus pour aller au centre, cette fois-ci du côté de Pionneer Square, le quartier le plus ancien de Seattle et nous montons au 73ème étage de l'immeuble le plus haut achevé en 1985. Quand le temps le permet, on peut voir au loin les montagnes et la vue, malgré le temps couvert, est magnifique.

 

 

Smith Tower datant de 1914, immeuble le plus haut en dehors de NYC à cette époque.

 

 

 

 Des courageux qui font des réparations

 

 Immeubles ancien du quartier

 

Nous continuons notre promenade sur le bord de la baie

 

 

 

 

 

Dans l'après-midi, nos chemins se séparent : mon mari et ma fille vont au "Museum of flight" admirer entre autres "Air Force One", l'avion du président, enfin l'ancien modèle et moi je reste à l'hotel à surveiller notre petit poisson dans la piscine pendant que j'en profite pour écrire dans le carnet !

 

 

Nous avons réservé hier soir une place au restaurant tournant de la Space Needle pour 20h.

On a bien choisi notre soirée car le temps s'est dégagé et la vue est magnifique !

La tour a été construite à l'occasion de l'exposition universelle de 1962 et offre donc une vue circulaire sur toutes les montagnes alentour.

Le repas n'est pas donné mais comprend le prix de la montée aussi. Moins bon quand même que chez Ivar's mais la serveuse est très sympa et reste au moins 1/4h à discuter avec nous !

Nous avions acheté un trépied spécialement pour cette occasion mais malheureusement ma fille qui avait fait les plus belles photos de nuit et qui avait passé beaucoup de temps à en prendre s'est fait voler son appareil à San Francisco à l'hôtel !

 

 


 

 

 

Jour 5 : jeudi 14 juillet

 

Il pleut aujourd'hui et le tour que nous voulions faire en hydravion est compromis et la météo ne prévoit pas d'éclaircie. C'était beaucoup moins cher qu'à San Francisco. Dommage !

 

 

Aussi, nous décidons d'aller admirer la cascade de Snoqualmie qui se trouve à environ 45 mn de la ville. On traverse de très beaux paysages de forêts mais gachés par la pluie et la couverture nuageuse très basse.

La cascade vaut le détour, plus haute (82 m) que les chutes du Niagara mais moins large. Une promenade permet normalement d'aller jusqu'au pied mais elle est fermée pour travaux actuellement. Le bruit est déjà très impressionnant de l'endroit où nous sommes.

 

 

Bel hotel-restaurant juste à côté des chutes

 

Nous reprenons la voiture pour aller déjeuner dans un minuscule village, Kimball Creek, où des maisons sont en construction. Elles sont au bord de la forêt, on a failli en visiter une par pure curiosité mais l'agent immobilier n'est pas là !

Après le déjeuner, nous visitons la station d'alevinage d'Issaquah, qui élève des saumons pour ensuite les relacher dans la rivière. Ils sont encore minuscules mais leur instinct les fait déjà sauter le courant. La brume est toujours là !

 

 

Retour à Seattle en passant par la boutique Boeing, où finalement nous achetons à notre fille, le superbe blouson de pilote convoité deux jours plus tôt après notre visite de l'usine et dont elle rêvait depuis !

Nous rentrons à l'hôtel où Maxi, une fois de plus, malgré le temps frais, veut aller à la piscine. Une occasion d'étrenner sa combinaison manches courtes de surfer !!!

Le dîner se fera chez Zeek Pizza à 5 mn de l'hôtel. Miam, la pâte était délicieuse !

 

 

La suite est ICI



08/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres